b


petites annonces chinchillas
Rechercher sur le site
Loading
 

La Malocclusion dentaire du chinchilla


La malocclusion est l’une des plus fréquentes maladies dentaires chez les rongeurs.  Leurs dents poussent constamment, d’où l’origine du problème.  La malocclusion peut être définie par le mauvais alignement des dents, incisives, molaires ou prémolaires, ce qui empêche l’usure normale de la dentition.  Les dents, et / ou les racines des dents, poussent sans cesse, ce qui amène bien souvent à la mort de l’animal. 

 


Les causes :

Les causes de cette maladie sont nombreuses et parfois, il est impossible d’en déterminer l’origine exacte.  Deux catégories de causes sont par contre visibles: les acquises et héréditaires.

Les différents types de malocclusion : 


Acquises :

Une mauvaise alimentation pourra causer cette maladie.  Un chinchilla qui a comme nourriture un mélange de granulés et trop de friandises sucrées triera sa nourriture pour ne manger que ce dont il a envie.  De plus, ces mélanges de graines sont beaucoup trop riches en amidon et manquent cruellement de vitamines, protéines et calcium.  Il ingurgitera aussi beaucoup trop de sucre et pas assez des bons éléments nécessaires au bon maintient de sa dentition.  
Le manque de foin est aussi un élément déclencheur.  Le chinchilla en consomme beaucoup pour le transit mais également pour l’usure de ses molaires et prémolaires.  Sans foin, les dents ne s’usent pas assez, ce qui peut mener à la malocclusion


Une carence en calcium mènera aussi à la malocclusion.  Évidente chez les chinchillas ayant une mauvaise alimentation, ce problème engendrera la décalcification des racines des dents.  Cette cause est fréquente également chez les femelles qui reproduisent trop souvent (c’est pour cela qu’il ne faut faire reproduire les femelles seulement une fois par an).  Durant la gestation, les futurs bébés puissent dans le calcium de la mère pour se former et la mère se retrouve ainsi en déficit.  Le calcium étant primordial à la bonne santé des dents, ce déficit engendre la malocclusion.  De plus, ces femelles épuisées transmettront la malocclusion à leurs petits, qui la transmettront à d’autres générations, et ainsi de suite. 


La nourriture ou autre corps étranger peuvent également se coincer entre les dents. Ce genre de problème peut dévier une dent qui ne se trouvera plus alignée à son homologue.

Un traumatisme pourrait aussi engendrer une malocclusion.  Si un chinchilla tombe, se cogne la mâchoire, il est possible que le choc fasse dévier une ou des dents. 


 
Héréditaires :

Certains chinchillas naissent avec les dents mal alignées, ce qui présuppose une mauvaise génétique par rapport à cet aspect.

Cette  maladie peut donc être génétique.  De plus, elle est récessive, ce qui rend possible qu'un  chinchilla soit porteur de la malocclusion sans en montrer les signes, tout comme un chinchilla peut être porteur d’une mutation sans qu’elle transparaisse sur le phénotype. 

 Les dents affectées :

La malocclusion peut affecter toutes les dents et de différentes façons.


Lorsque les incisives sont touchées, les dents inférieures poussent vers le haut, peuvent se courber et abîmer le palais. Les dents du haut pourraient transpercer la lèvre inférieure.  Le chinchilla ne peut ainsi plus prendre la nourriture avec ses dents et cesse de s’alimenter.

Lorsque les molaires et prémolaires sont affectées, celles-ci vont dévier et blesser la langue et les joues. Les lacérations engendrées par les dents seront très douloureuses et causeront des abcès.

Il est aussi possible que le problème vienne d’une pousse des racines des dents.  S’il s’agit des racines des dents du maxillaire (mâchoire du haut),  ces racines vont boucher le canal lacrymal.  Il y aura une forte pression sur l’œil, ce qui provoquera un écoulement au niveau de l’œil.  Les racines de la mandibule, si pas traitée à temps, risque de pousser sur les os de la mâchoire et de la briser.


Les symptômes :


 Les symptômes les plus visibles sont :

         Une perte de poids :  

Le chinchilla éprouve de la douleur lorsqu’il mange, il mange donc moins et beaucoup plus lentement.  Il réduit ses granulés en poudre.  Cela provoque une perte de poids.  L’animal mange la tête inclinée et porte souvent ses pattes à sa bouche.

         Une moins grande consommation de foin :

               Manger du foin est l’activité qui suscite le plus le travail des molaires.  Si ces dents sont affectées, c’est  la première chose que le chinchilla cessera de manger.  

          Il bave :  


Lorsque qu'il y a des plaies dans la bouche, le mouvement de déglutition devient plus douloureux.  Plutôt que d'avaler sa salive, le chinchilla atteint restera immobile et la bave s'écoulera tout simplement par la bouche.  Ses pattes avant, son menton et son torse seront humides et le poil sera en mauvais état.  Si votre chinchilla est rendu à cette étape, c’est que la maladie a déjà beaucoup progressé.

           Les yeux sont larmoyants :

                 Lorsque le problème vient de la racine des dents du maxillaire, l’œil est souvent humide, larmoyant.  Le chinchilla aura le poil autour de l’œil mouillé et humide.

* Une bosse sur la mâchoire inférieure :  

Les racines des dents de la mandibule créeront des bosses qui seront palpables au toucher.  Il s’agit de tâter le dessous de la mâchoire inférieur pour les sentir.


Quelles sont les solutions ?



La première chose à faire est de prendre contact avec votre éleveur et lui faire part de la situation.  Un bon éleveur retirera de la reproduction la lignée atteinte si la maladie est d’origine génétique.

Pour les incisives, il est facile de déceler le problème.  Pour les molaires et prémolaires, souvent un bon  examen de la bouche permettra le diagnostique.  Si le problème vient des racines, il faudra une radiographie du crâne pour voir la pousse anormale. 

Quoi qu’il en soit, si vous avait un doute, rendez-vous le plus rapidement possible chez votre vétérinaire NAC (nouveaux animaux de compagnie)  pour qu’il puisse trouver la source du problème. 

 Le traitement :

Il est relativement facile pour le vétérinaire  de tailler ou limer les incisives du chinchilla.  Toutefois, il faut tenir compte que ce traitement n’est que temporaire si la cause est génétique et qu’il devra se répéter environ tous les 2 mois.  La fréquence à laquelle on fera limer les dents varie d'un animal à l'autre. Lorsqu'un chinchilla change son alimentation pour une meilleure, il arrive fréquemment que les besoins de limage s'espacent avec le temps.  Il est aussi probable que le chinchilla développe une malocclusion des molaires ou prémolaires, ce qui rendra la taille inutile.

Quand il est question de limer les molaires et prémolaires, ce traitement se fait généralement sous anesthésie gazeuse.  Encore là, il faut savoir que ce traitement se répétera plusieurs fois.

Certains pourront extraire les dents affectées mais cela reste une pratique très risquée, peu recommandée, et peu utilisée car il est possible, en extrayant la dent, de casser l’une ou l’autre des parties de la mâchoire.  Mais si une autre dent développe le problème, ce traitement aussi aura été inutile.

Durant le traitement, le chinchilla a besoin d’être gavé régulièrement pour reprendre le poids qu’il a perdu.  Il aura aussi dans certains cas besoin d’antibiotiques si des abcès se sont formés ou s’il a subit des blessures à la joue, au palais ou aux lèvres.

Bien souvent, les propriétaires de chinchillas qui souffrent de malocclusion choisissent l’euthanasie.  Il est très difficile de prendre cette décision, mais les douleurs engendrées par cette maladie peuvent être difficile à supporter pour l’animal et son propriétaire, et comme le dénouement des traitements est incertain, mettre fin aux souffrances de votre animal peut être à envisager.

 


Est-ce que mon chinchilla peut guérir?


Rien n’est moins certain.  Par contre, durant les dernières années, il y a eu énormément d’avancées dans ce domaine.  Les techniques que les vétérinaires ont développées sont plus adaptées.  Il se fait même, dans certaines cliniques, une taille des molaires sans anesthésie gazeuse.  Avec tout ce progrès, il nous est permis d’espérer devant un animal atteint de malocclusion si son cas est diagnostiqué assez tôt.  Ce qui est certain, c’est que le traitement est coûteux en temps et en argent.


Chinchilla malocclusion
Chinchilla atteint d'une malocclusion avancée
Récupéré après 1 an sans soins







31/5/2016

Commentaire de Sikine

Coucou les amis des chichis! Je suis toujours là,en forme la plupart du temps même si mes dents me causent toujours des problèmes. Maintenant c'est tous les mois que ma maitresse doit m'amener chez ma vétérinaire préférée. Ça m'embête bien sûr mais pas d'autre solution possible si je veux profiter de la vie. En effet maintenant je suis sous antibiotique à vie car j'ai des abcès dentaires qui ne guériront pas. Heureusement il a un super goût de banane,je l'adore et j'attend ma petite pipette avec impatience 2 fois par jour. Puis un peu de gel sur un coton tige pour soulager mes gencives comme pour les bébés et éviter que ma bouche ne sente un peu trop mauvais, puis je suis prête à dévorer ma pâté favorite. Tout ces soins sont obligatoires et coûteux mais me permettent de continuer ma vie avec ma famille sans trop souffrir alors c'est top de profiter encore et encore des papouilles ! Bisous moustachus et à l'année prochaine j'espère ! Sikine

15/6/2015

Commentaire de sikine de Bordeaux

Je connais bien ce problème car depuis un an et demi,ma propriétaire a la gentillesse de me permettre de profiter de la vie en m'amenant chez une super vétérinaire dès que j'en ai besoin.C'est vrai que c'est pas pas rigolo pour moi car j'ai peur, ça fait mal pendant quelques jours et ça coûte plus de 100 euros tous les 2 mois, mais entre les interventions je pète la forme et je m'amuse comme une folle.J'ai pourtant plus de 10 ans et je profite de la vie et des papouilles de mes maîtres. J'espère donc pouvoir continuer à être bien soignée,ça vaut le coup si on peux assumer le coût qui n'est pas négligeable et que l'on peut aussi assumer les soins de gavages et d'administration des médicaments qui prennent quand même un peu de temps (mais c'est indispensable pour mon bien-être).Comme je suis très très mignonne et que ma maîtresse est très très sympa,j'espère bien avoir encore de belles années devant moi!!!! Bisous moustachus à toutes et tous. Sikine

17/4/2014

Commentaire de Nais

Merci pour c'est renseignement je sais maintenant pourqu'oi ma petite bete de va pas bien . mais un bon conseil aller chez un bon vétérinaire car le mien ne sais toujours pas se qu'il a

Soutenez le site.
En achetant via ces liens :
 
 

zooplus.fr

Rejoindre le Chat
tchat darkangel chinchilla

Me Contacter 
contact chinchilla
Newsletter darkangel chinchilla

livre d`or Darkangel chinchillas