b
 
 
petites annonces chinchillas
Rechercher sur le site
Loading
 
 

Le gène white du chinchilla

 

Le gène white chez le chinchilla.... qu'il est vilain et compliqué de le comprendre !  Il est cependent important et impératif de le maîtriser quand on fait de la reproduction pour éviter bien des soucis pouvant conduire à la mort de la femelle ... 

 

Un gène dominant (co-dominant) incomplet, kézako ?
 

Un gène dominant est un gène qui s'exprime sur la fourrure du chinchilla ! C'est à dire qu'on le voit quand on regarde la boule de poils.
Par exemple, le gène beige (qui est aussi dominant) se voit sur la fourrure du chinchilla.

Co-dominant ? Et bien cela signifie que le gène white peut co-exister avec un autre gène dominant sur la fourrure du chinchilla. La combinaison de ces deux gènes donne une nouvelle mutation.
Exemple : Un black velvet (dominant, co-dominant) + un beige (dominant, co-dominant) peut donner naissance à un chinchilla brown velvet (co-existence de 2 gènes dominants).

Incompet ? Ah oui, comme le gène white décide de ne pas faire comme ses copains dominants, il est incomplet ! Cela signifie qu'il inhibe aléatoirement la pigmentation de la fourrure  .... (*-* mais qu'est ce qu'il dit ?*-*)
Si ce gène n'était pas incomplet, en accouplant un standard avec un white, nous devrions obtenir que des chinchillas white wilson (entièrement blanc avec les yeux noirs et oreilles grises). Hors, il existe des chinchillas mosaïc,des chinchillas silver
ou bien encordes chinchillas white bont.
Le gène white laisse donc souvent passer des pigments du gène avec lequel il est associé. Parfois il en laisse passer très peu et parfois énormément. Impossible de prévoir dans la progéniture ... c'est un peu la loterie. 

Ca donne quoi du coup ?
 

Je ne vais pas vous faire toutes les combinaisons possibles mais voici quelques exemples : 

Imaginons des bébés white issus d'un couple standard + white, la génétique pourrait nous donner autant de marquage possible .

 

chinchilla white wilson  chinchilla white mosaic bont  chinchilla white mosaic bont  
                          1                                             2                                                 3                                   

chinchilla white mosaic   chinchilla white mosaic bont

                                                          4                                                            5


Photo 1 : Un chinchilla white wilson ou le gène white n'a laissé passé aucun pigment sur la fourrure. Sa fourrure est donc entièrement blanche 
Photo 2 : Un chinchilla white mosaïc (bont = terme signifiant qu'il a des grosses tâches dans la fourrure). On voit ici que sur l'arrière train aucun pigment n'est passé, sur le haut du le white à laissé passer un peu de pigment et enfin la grosse tâche foncée sur la tête signifie que sur cette zone le gène white n'est pas présent.
Photo 3 : Un chinchilla white mosaïc bont, sur celui ci le gène white ne se voit que sur la tête
Photo 4 : Un chinchilla white silver, on voit bien un voile gris sur le chinchilla, le white laisse donc encore ici passer quelques pigments. 
Photo 5 : Un chinchilla white mosaïc et pourtant quand on y connait rien on pourrait facilement le prendre pour un standard (merci Anne-Charlotte pour la photo). 

En gros, un standard + un white peuvent donner une multitude de marquage chez le chinchilla.




Autre exemple :

Imaginons les bébés pink white issus d'un couple beige hétérozyogte + white ! Nous pourrions également obtenir autant de marquage qu'il y aura de chinchillas pink white. 

  chinchilla pink white   chinchilla pink white   chinchilla pink white  
1                                                2                                                   3    
chinchilla pink white bont  chinchilla pink white

                                                                  4                                                             5
 

Photo 1 : On voit ici un chinchilla ayant des traces de beige sur le dos, le haut des pattes arrières et la tête. Le gène white a donc laissé passer quelques pigments beige.
Photo 2 : Ce chinchilla lui, à  également des pigments beige qui sont passés au travers du gène white. Comme on peut le voir, la couleur beige est plus intense que sur celui de la photo 1
Photo 3 : Sur ce pink white, les pigments beiges sont passés uniquement sur la tête.
Photo 4 : Sur ce chinchilla, le gène white a été super fainéant et a décidé de laisser passer les pigments beiges sur tout le corps.
Photo 5 : Sur cette photo, aucun pigment beige n'est visible. Le gène white s'est donc exprimé pleinement en ne laissant passer aucun pigment beige. 


En conclusion :
 

Il est primordial de bien reconnaître un white ! Comme vous le savez sans doute en reproduction il est impossible de mettre en couple 2 whites (voir article sur les gènes létaux du chinchilla).
Pour ce qui est du gène en lui même, vous aurez compris qu'aucun chinchilla white mosaïc ne ressemblera à un autre chinchilla white mosaïc. 
Ce phénomène est présent dès que le gène white est impliqué et cela est le cas avec tous les gènes (et même quand ils co-dominent à plusieurs comme par exemple le white tan velvet (white + beige + ebony + velvet).
En ce qui concerne les gènes velvet et ebony, il arrive très très souvent que le gène white les masque ... et c'est pour cela qu'il est primordial de connaître la généalogie de ses chinchillas quand on les fait reproduire. Il arrive fréquemment que des white velvet soient prit pour des whites mosaïc ... et quand ils sont mis en couple avec un autre velvet ... au final on a dans la plupart des cas une catastrophe.

 

Au final, il n'est pas si compliqué à comprendre ce gène white ?! Le tout est de bien reconnaître les gènes qui l'accompagnent. 



  
 






Soutenez le site.
En achetant via ces liens :
 
 

zooplus.fr

Rejoindre le Chat
tchat darkangel chinchilla

Me Contacter 
contact chinchilla
Newsletter darkangel chinchilla

livre d`or Darkangel chinchillas