b
 
 
petites annonces chinchillas
Rechercher sur le site
Loading
 
 

Les gènes récessifs chez le chinchilla 


Chez le chinchilla on compte énormément de gènes récessifs. Nous avons des mutations quasiment disparues comme le beige Wellman, le beige Rzewski ou encore le beige Sulivan. Cependant il y a des gènes récessifs qui sont bien présent, que l'on voit régulièrement, comme le violet, le saphir, le deutsch violet, le Lowe, l'angora et le curl.
Sur l'angora et le curl il y a cependant un doute quand au fait qu'ils soient récessifs, nous verrons pourquoi.
Pour bien faire, ces gènes récessifs, sont aussi co-récessifs mais peuvent aussi cohabiter avec un gène dominant.


 

La notion de gène récessif : 

C'est un gène qui a besoin d'être homozygote pour s'exprimer sur le phénotype. Il faut donc 2 allèles du même gène récessif afin que celui ci transparaîsse sur la couleur de la robe du chinchilla. Un chinchilla violet dispose de 2 allèles violet, il est donc homozygote. Un chinchilla porteur violet, lui, ne possède qu'un allèle violet. Il est donc hétérozygote en violet et le violet n'apparait donc pas sur sa fourrure. 


 

Les gènes récessifs simple : 

Le violet et le saphir 

Ces deux gènes récessifs sont ceux que l'on croise le plus souvent sans aucun doute. De plus, depuis quelques années les éleveurs croisent ces deux gènes qui deviennent donc co-récessif pour donner naissance à une nouvelle mutation, le blue diamond.
Le violet est apparu en Afrique du Sud (pour cela qu'on le retrouve sous le terme Afro violet) et a été importé aux USA par Loyd Sullivan à la fin des années 1970 (d'ou le fait qu'on le trouve aussi sous le nom de violet Sullivan.

Le saphir, lui serait apparu, d'après les écrits, en 1963. Cette mutation aurait été développé par un éleveur nomme Merle Larsen.
Comme pour tous les gènes récessifs, il faut que le gène soit homozygote pour qu'on le voit sur la fourrure.
Depuis quelques années, les éleveurs travaillent le saphir et le violet avec d'autres mutations (dominantes). C'est ainsi que l'on peut voir des white saphir, white violet, ebony violet, ebony saphir, beige biolet,violet velvet, saphir velvet ..... 

chinchilla saphir chinchilla Saphir ebony velvet chinchilla white saphir                         
           Chinchilla Saphir                             Chinchilla Saphir ebony                       Chinchilla white saphir 
 
 

chinchilla violet  chinchilla ebony violet chinchilla white ebony violet velvet

 Chinchilla violet Chinchilla ebony violet Chinchilla white violet ebony velvet 
 

 chinchilla blue diamond
Chinchilla blue diamond 


Le deutsch violet 

Le Deutsch violet est une mutation très peu connue et totalement différente du violet (ou Afro violet, violet Sullivan).  Cette mutation serait apparut à la fin des années 70 en Allmagne chez l'éleveur Rolf Haupt.
L'histoire de ce gène est intéressante car personne ne croyait à une nouvelle mutation. A la mort de Rolf Haupt, une coopérative d'éleveurs a racheté le cheptel.
Afin de prouver que le Deutsch n'avait rien à voir avec l'Afro violet, ils ont tout simplement mis en couple des Afro violet et des Deutsch. En voyant que les mariages produisaient 100% de standard. Il se sont rendu à l'évidence que ce gène était totalement différent.
De nos jours on trouve encore peu de Deutsch qui ont pourtant une couleur très sympathique. 

 

chinchilla deutsch violet        chinchilla deutsch violet ebony

                         Chinchilla Deutsch violet                                 Chinchilla Deutsch violet ebony


Le gène Deutsch est un mutation encore peut travaillé. On en trouve donc actuellement uniquement en co-dominant avec de l'ebony ou du velvet.

Le Lowe

Le Lowe est un mutation très récente apparue spontanément dans deux élevages en 2002. Du fait qu'il soit très récent, le gène est travaillé seul afin de solidifer celui ci. 


    

Chinchilla Lowe
 

Les gènes récessifs complexe : 

Le curl (rex fell) et l'angora 

Le curl et l'angora sont deux gènes récessifs mais ceux ci n'agissent pas sur la couleur mais sur la texture du poil. 


- L'angora 

Ce gène a été retravaillé à partir de 1997. On pensait que le gène était récessif mais avec le temps il pourrait s'avérer qu'il soit un peu plus complexe que ça. En effet, des éleveurs on pu se rendre compre que des chinchillas normalement porteur avaient les poils plus long que les chinchillas sans aucun gène angora dans la lignée.
La question se pose donc chez les éleveurs : Et si comme l'ebony, l'angora était cumulatif ? 
En effet, la question est légitime. On remarque que plus il y a d'angora dans la lignée, plus la descendance a. le poil long.

chinchilla non angora chinchilla rpac chinchilla rpa
 - Le curl (rex fell)

Le curl est un gène co-dominant qui s'exprime uniquement en compagnie du gène ebony. Apparu en Allemagne, ce gène est travaillé depuis très peu de temps.
Ce gène ne s'exprimant qu'en présence de l'ebony semble comme l'angora ou l'ebony, également cumulatif.
Le chinchilla curl présente une frisure plus ou moins prononcée en fonction de la présence du gène dans la lignée. Il est impossible de trouver un chinchilla beige curl ou black velvet curl ou white mosaic curl ... Il faut IMPERATIVEMENT que le gène ebony soit présent.

 

chinchilla curl     chinchilla curl

            Rasta, chinchilla ebony extra dark curl                 Frisottis, chinchilla ebony extra dark curl
 

chinchilla curl
Rasta, chinchilla ebony extra dark curl




Soutenez le site.
En achetant via ces liens :
 
 

zooplus.fr

Rejoindre le Chat
tchat darkangel chinchilla

Me Contacter 
contact chinchilla
Newsletter darkangel chinchilla

livre d`or Darkangel chinchillas